… Thomas Legrand

Thomas Legrand, éditorialiste politique à France Inter

Blog : Comment gérez-vous vos relations avec vos « amis » au pouvoir ?

Thomas Legrand : Je fais très attention. Je coupe les ponts dès que je risque de devoir travailler sur eux. Je peux les critiquer, ils comprennent. Je pense, personnellement, qu’il faut se fixer des règles. Par exemple je ne dîne jamais avec mes « amis », je peux déjeuner avec eux. Un déjeuner peut être un déjeuner de travail.

Blog : …et si vous tombiez amoureux d’une femme politique ?
Thomas Legrand : Je passerai au rugby ! Je ne monte pas sur mes grands chevaux non plus : je ne pense pas que les amitiés journalistes-politiques soient  impossibles. Je sais que je n’arrive pas à séparer ma vie professionnelle de ma vie amoureuse. Et si ma femme arrivait un soir avec un scoop sur la politique ? Je serai bien obligé de me taire…

Blog : Comment abordez-vous la question du « off » ?
Thomas Legrand : Le off sert au contexte. De toute façon, si c’est une vraie info, elle finit toujours par sortir. Le off est implicite, il n’y a pas de règles. Chacun décide : je dis l’info et je tue ma source ou je me tais pour continuer à avoir des informations.

Propos recueillis par Joséphine Thomas

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: