Trois questions à… Jacques Morandat

3 Oct

Jacques Morandat, Directeur de la commission supérieure de la CIJP.

Blog : Quel est le rôle de la commission supérieure de la Carte d’Identité du Journaliste Professionnel ?
Jacques Morandat : Les journalistes à qui la CCIJP (Commission de la Carte d’Identité du Journaliste Professionnel) refuse l’ « encartement » reçoivent un papier où sont indiquées les raisons de ce refus. Si ils  pensent que ces raisons ne sont pas valables, nous sommes là pour qu’ils puissent faire appel. Faire appel à la commission supérieure de la CIJP est gratuit et les journalistes n’ont pas besoin d’avocats.
Blog : Quelle est la raison la plus courante pour un refus de carte ?
Jacques Morandat : Des revenus insuffisants. Nous avons au moins dix refus pour cause de revenus insuffisants à chaque séance. Prenez par exemple les photographes, leurs revenus sont en chute libre, parfois on ne peut pas leur accorder la carte. Mais on ne respecte pas toujours nos propres règles…
Blog : Etes-vous pour une jurisprudence des décisions de la Commission ?
Jacques Morandat : Il y aurait des difficultés d’interprétation. Les règles s’assouplissent ou se durcissent donc si il avait une jurisprudence, en tout cas, elle ne sera pas marquée dans le marbre. La commission fait du cas par cas, par exemple pour Le Petit Journal, l’équipe complète a été regardée, personne par personne.
Propos recueillis par Joséphine Thomas

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: