« Etre dessinateur, c’est contourner l’interdit »

3 Oct

Bon anniversaire Plantu ! Hier soir se tenait la soirée dédiée au dessinateur. Il y a 40 ans, son premier dessin paraissait dans Le Monde

Plantu tire le portrait de Jérôme Bouvier, fondateur des Assises. Pour ce dernier, Plantu sera « plus qu’une simple signature ce soir ».

Plantu se livre au public, venu en nombre pour cette soirée : « J’ai toujours pensé que j’avais volé ma carte de presse, car contrairement aux autres journalistes je suis dans la subjectivité ».

D’où vient l’opinion ? Dessin à l’appui, Plantu explique le fonctionnement de notre production d’opinion. L’image y a un rôle important « elle est très très forte ».

Le dessinateur a de « bon clients ». Il avoue regretter Nicolas Sarkozy et aime beaucoup dessiner Eva Joly, Dominique Strauss-Kahn,…

« Un dessin échappe toujours à son déssinateur, et c’est mieux comme ça ! ». Pour Plantu, il ne faut ps trop se prendre au sérieux. C’est la souris, qui est devenue sa signature, qui rempli ce rôle : « après tout le sérieux, cette souris donne un peu d’impértinence ».

En plus de ses propres œuvres, Plantu a illustré toute son intervention des dessins de ses confrères acteurs du Printemps arabe. Pour lui, « être dessinateur, c’est contourner l’interdit ».

Photos d’Erik Chiaramonti
Légendes de Joséphine Thomas

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: