Repenser l’information mobile

4 Oct

Dans une ère où la technologie évolue à une vitesse fulgurante, difficile pour les entreprises de presse de savoir par quelle voie et sur quel support diffuser l’information. Cela représente  un véritable défi au moment où nous consommons de l’information comme jamais auparavant. L’information mobile cumule un nombre de visiteurs considérable : 1/3 des visites du groupe Lagardère proviennent des consultations sur les applications. Il est donc prioritaire de redéfinir les mécanismes de distribution pour leur éviter de devenir obsolètes.

Savoir évoluer pour mieux s’adapter

« Le digital, c’est plus le web. C’est fini. Tout ce que le web  fait, c’est assommer les gens de newsletters que personne ne lit. L’avenir de l’info c’est dans les frigos » affirme le directeur marketing des plateformes à la direction numérique de Lagardère, Jérôme Perani. La formulation peut prêter à sourire mais elle est pertinente. Partir du constat que l’actualité doit aujourd’hui être diffusée de manière réfléchie sur de multiples appareils connectés afin d’éviter les redondances est primordial.  Et comme la plupart des entreprises de presse ont loupé leur démarrage dans l’ère du numérique au début des années 2000, il est impératif pour elles d’intégrer cette réalité pour perdurer.

Jérôme Perani représente le groupe Lagardère pendant le débat.

Vers un transmédia mobile.

La principale piste évoquée mise dans ce débat est l’évolution des formats vers un modèle de transmédia. On ne peut plus se contenter des formes de médias actuels, c’est pourquoi par exemple  Radio France tend, avec ses applications à adopter un modèle de média transversal avec non seulement du contenu sonore, mais également du visuel (cartes, illustrations d’albums, texte, vidéos,..). L’accent doit également être mis sur les attributs spécifiques à l’information mobile, tels que la géolocalisation, voire même l’hyper-géolocalisation. Ces derniers sont les véritables plus du support, et font partie des axes majeurs de développement aujourd’hui.

Il faut repenser le rôle du journaliste en matière de transmission d’information. Reconditionner l’information sans penser les contenus ne sera bientôt plus suffisant pour attirer les lecteurs.  Selon Jérôme Perani, réfléchir en ce sens permettra« au mobile de sécréter des pureplayers comme le web l’a fait avant lui. » C’est peut-être cela l’avenir de l’info mobile.

Erik Chiaramonti

About these ads

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

%d bloggers like this: